Archives par mot-clé : cuisine italienne

Recette de cuisine – Fettuccine aux moules

On aime les pâtes et les moules, alors voici une petite recette qui plaira aux enfants, plus que les pâtes aux fruits de mer, et qui est toujours efficace : c’est les fettuccine aux moules, au safran et à l’ail. Cette recette un peu italienne nécessite d’être bien caler dans la cuisson des pâtes et des moules. Il faut être bien synchrone sinon vous aurez l’une ou l’autre froide.

Il vous faudra :

1 pincée de pistils de safran
30 g de beurre
1 oignon finement haché
1 branche de céleri finement haché
2 gousses d’ail écrasées, sans le germe
25 cl de vin blanc sec
1 kg de grosses moules lavées et grattées
400 g de fettuccine
12,5 cl de crème liquide
2 grosses tomates grappes bien mûres épépinées et concassées
2 cuill. à soupe de persil plat ciselé
Sel et poivre du moulin

1/ Faites bouillir une grande casserole d’eau salée.

2/ Mettez le safran dans une coupelle avec 1 cuillerée à soupe d’eau chaude et laissez-le infuser pendant 5 minutes.

3/ Dans une autre casserole, faites fondre le beurre à feu assez vif. Ajoutez l’oignon, le céleri et l’ail, puis faites-les revenir pendant environ 5 minutes, en remuant de temps en temps, jusqu’à ce qu’ils soient tendres. Versez-y le vin et le safran avec son liquide de trempage. Portez à ébullition, puis baissez le feu et laissez mijoter 5 minutes, sans couvrir, jusqu’à ce que le liquide réduise de moitié.

4/ Mettez les moules dans la casserole, couvrez, et faites-les cuire environ 5 minutes, jusqu’à ce qu’elles soient toutes ouvertes. Éliminez les moules qui restent fermées.

5/ Pendant ce temps, plongez les fettuccine dans la casserole d’eau bouillante et faites-les cuire 1 minute de moins que ce qu’indique l’emballage (elles finiront de cuire dans la sauce). Égouttez-les.

6/ Dès que les moules sont ouvertes, ajoutez la crème, en la versant dans le fond de la casserole de sorte qu’elle se mélange bien à la sauce, puis portez à ébullition. Ajoutez les tomates et les pâtes, et secouez le récipient pour mélanger. Goûtez et rectifiez l’assaisonnement à votre convenance. Parsemez de persil et servez aussitôt.

Et voilà donc une recette très facile à préparer et surtout qui plait aux enfants.

cours de cuisine

Cuisiner une focaccia

Vous aimez l’Italie, nous aussi, et notamment les pains que l’on trempe dans l’huile d’olive. Alors voici comment faire une très bonne recette de Focaccia, qui sert de pain de table en Italie. C’est une recette éprouvée, faite par une « mama » à la française, qui distille ses cours de cuisine à l’Italienne à Paris. Voici la recette en 4 étapes.

1/Dans un bol, mélangez le sucre et 25 cl d’eau tiède. Saupoudrez la levure en surface et laissez reposer 5 ou 6 minutes, jusqu’à ce que le liquide mousse. Ajoutez le reste de l’eau et l’huile d’olive, puis incorporez le tiers de la farine et le sel, en remuant avec une cuillère en bois. En continuant à remuer, ajoutez progressivement la farine, jusqu’à ce que la pâte soit trop ferme pour utiliser la cuillère. Finissez de la travailler à la main, sans ajouter obligatoirement toute la farine pour qu’elle reste souple.

2/Posez la pâte sur une surface légèrement farinée et malaxez-la 7 ou 8 minutes : elle doit être souple et très élastique. Mettez-la dans un bol légèrement huilé et badigeonnez-la d’huile d’olive. Couvrez avec un linge et laissez reposer 1 heure dans un endroit chaud, à l’abri des courants d’air, pour que la pâte double de volume.

3/Préchauffez le four à 220 °C (therm. 7-8). Huilez légèrement un plat rectangulaire de 22 x 36 cm. Frappez la pâte avec le poing pour en expulser l’air, posez-la dans le plat et aplatissez-la uniformément avec la paume de la main pour qu’elle recouvre toute la surface du plat. Avec le bout des doigts, creusez de petites cavités sur toute l’abaisse. Arrosez d’huile d’olive, puis parsemez de romarin et de fleur de sel.

4/Faites cuire de 25 à 30 minutes, ou jusqu’à ce que la pâte soit dorée et cuite à coeur. Retournez la focaccia et mettez-la à refroidir sur une grille.

Si vous souhaitez ajouter des olives, supprimez la fleur de sel et le romarin puis répartissez les olives sur la foccacia avant d’arroser d’huile d’olive. Ce n’est pas plus compliqué que cela. Si cela vous intéresse, je vous invite à suivre un cours de cuisine italienne, pour en apprendre encore plus sur la gastronomie italienne.

Massimo Bottura – Osteria Francescana

massimo botturaCette semaine, nous présentons un chef italien avec un talent énorme : Massimo Bottura. Le chef du restaurant Osteria Francescana a pourtant perdu une place sur l’année dernière au classement des meilleurs restaurants du monde qui est édité par San Pellegrino. Il se hisse à la cinquième place du palmares néanmoins, ce qui en fait tout simplement l’un des meilleurs chefs du monde. Né en 1962, triplement étoilé au guide Michelin, Bottura est un prestidigitateur de la cuisine. C’est l’un des rares à équilibrer la demande entre tradition et modernité, et à le faire réellement très bien. Un repas à l’Osteria Francescana peut commencer avec un petit morceau de jambon de coppa, comme pour ouvrir les glandes salivaires et préparer le palais pour des mets plus complexes et travaillés. Massimo Bottura s’est fait une spécialité également de la déconstruction, mais toujours avec cette quête d’équilibre qui fait que les saveurs et les plats sont immédiatement appropriés par les personnes qui ont la chance de pouvoir déguster ses plats. Massimo Bottura plonge son inspiration dans son passé et ses souvenirs d’enfance, mais aussi de part ses voyages, et aujourd’hui se laisse guider par son inspiration, la richesse culinaire de l’Italie, ainsi que par ses voyages. Par-dessous tout, il est un adepte du produire et consommer local, ce qui assure une cuisine « slow-food » et de saison. Massimo Bottura a commencé sa carrière en ouvrant une trattoria dès 1986. Puis il part en stage chez George Cogny, puis Alain Ducasse alors à l’Hôtel de Paris à Monaco. Il fait également un passage chez le maitre de la cuisine moléculaire en 2004, chez Ferran Adria. En ayant ouvert son restaurant en 1995, et en ayant poursuivi ses « stages » chez les plus grands, Massimo Bottura a pu continuer de développer sa technique et son innovation. Il a pu puiser technique, et développer les saveurs de la richesse culinaire italienne. Ce qui fait de lui le 5ème meilleur chef au monde. Plus d’info sur : http://www.osteriafrancescana.it