Cours de cuisine moléculaire à Dijon

La cuisine moléculaire, tout le monde n’en est pas fan. Mais je pense qu’il faut avoir essayé au moins une fois pour se faire une idée : c’est non seulement ludique et riche en découvertes (tant scientifiques que gustatives), mais ça ouvre surtout l’esprit à tout un univers, cela donne de nouvelles idées pour renouveler sa cuisine. Et les techniques de ce type de cuisine ne sont pas que gadget : la cuisine à l’azote ne s’imposera certes sans doute jamais dans les foyers, mais certaines techniques ont été adoptées par la cuisine contemporaine (comme l’utilisation de l’agar-agar ou du siphon, par exemple).

Le cours de cuisine moléculaire dont il est question aujourd’hui ne se déroule pas à Dijon même, mais à dix minutes à peine de là : à Saint Appolinaire. Il est animé par une chef multifonctions, à la fois cuisinière, pâtissière et sommelière de formation.

Durant cet atelier, vous aurez l’occasion de vous essayer à différentes techniques très intéressantes. Voici ce à quoi j’ai eu droit lors de mon passage :

 

  • Réalisation d’un kir bourguignon façon moléculaire : crémant et billes de cassis obtenues grâce à la sphérification
  • Préparation de spaghettis de réglisse, brunoise de poire et écume de vanille (avec la gélification et la création d’écume)
  • Création d’une sphère de yaourt au curry et crevette épicée (avec la sphérification inversée)

 

Le menu de l’atelier suivant reprenait les mêmes techniques, mais en proposant des mélanges de saveurs différents :

  • Réalisation d’un mojito destructuré avec billes de menthe
  • Préparation de spaghettis de courgettes et tartare de serrano et feta
  • Création de sphères de mangue et écume de noix de coco

 

 

Cet atelier dure 2 heures et se déroule une fois par mois, du mardi au samedi. Attention, cependant : il peut se dérouler en soirée ou en journée. Il accueille un nombre maximum de 10 personnes par groupe.