Portrait de chefs: les frères Roca

celler de can rocaLorsque trios frères guides par la même passion se mettent aux fourneaux, cela donne Celler de Can Roca, le deuxième meilleur restaurant au monde (selon le classement San Pellegrino). Le restaurant est à Girone, en Espagne et participe au renouveau de la gastronomie espagnole. Pardon, il faut dire Catalane, mais il est vrai que Ferran Adria, Barcelone et San Sebastian ont poussé l’art culinaire très très loin, au point de placer 3 des 10 meilleurs restaurants dans le monde, en Espagne. Belle performance donc.

El Celler de Can Roca est l’histoire d’une famille. Le restaurant a été crée en 1986, à côté du restaurant familial qui lui, servait des plats traditionnels. La répartition en cuisine est très organisée avec Joan, l’ainé, qui est Head Chef. Josep, le second frère, est sommelier. Alors que Jordi, le plus jeune, est en charge des desserts. Voilà une très belle complémentarité qui a permis au restaurant d’être distingué de 3 étoiles Michelin. En 2007, le restaurant a été déménagé à 100m dans un endroit conçu pour ce niveau d’excellence et d’attention.

En cuisine, les choses sont très sérieuses, mais offerte avec un brin de fantaisie très étudiée. Les olives caramélisées sont amenées sur un bonsai, et de manière générale, les ingrédients Catalans ont la part belle dans le menu. Dans l’assiette on retrouve des techniques complémentaires de combinaisons de saveurs, destinées à titiller le palais et le souvenir. C’est très intelligent, et délicieux. Parmi les fantaisies des chefs, des plats basés sur des parfums, tels que le Poison Hypnotique de Dior, ou encore le Trésor de Lancôme. Mais El Celler de Can Roca demeure une valeur sûre de la cuisine moderne, avec 3 étoiles sans discontinué depuis 2009.

Cours de cuisine à Valence

cours de cuisine valenceParticipez à un cours de cuisine entre Valence et Grenoble, au pied du massif du Vercors dans la Drôme. Dans le petit et charmant village de Saint Martin à Hostun, les maisons en pierre vous dévoilent leur caractère. Vous êtes invité par le chef, meilleur ouvrier de France en 1982, à découvrir un atelier de cuisine fine, saine, gourmande et inventive. Démarrez cet atelier de cuisine alliant gourmandise et convivialité, autour d’une boisson d’accueil. Ce cours de cuisine s’adresse à tous ceux qui souhaitent se faire plaisir en cuisinant. Laissez vos sens s’éveiller, vos yeux s’émerveiller et découvrez la richesse infinie de la création culinaire.

Vous préparez un plat pour deux personnes (plat traditionnel de la gastronomie française ou de pure création) à l’aide de produits locaux et bio. Le chef vous transmet sa passion et son savoir-faire à travers des précieux conseils et répond à toutes vos questions afin que vous puissiez être en mesure de reproduire facilement les plats chez vous. A l’issue du cours, vous emportez votre préparation ainsi que la fiche recette. A titre d’exemple : Dariole de légumes à l’origan et son croustillant de bleu de Sassenage, jus de légumes / Noisettes d’agneau, sauce au thym, gâteau de patate douce et citron confit.

En savoir plus sur ce cours de cuisine à Valence

Pascal Robert ouvre son café

Sur plus de 800 m2, son établissement développe une brasserie au rez-de-chaussée et un espace pédagogique à l’étage. Fondateur de l’école culinaire Parole de chef, l’entreprenant Pascal Robert vient d’inaugurer au centre de Limoges son Café République. Sur plus de 800 m2, son établissement développe une brasserie au rez-de-chaussée et un espace pédagogique à l’étage. L’ancien complexe cinématographique, devenu plus récemment un magasin de sport, a été intégralement rénové, décoré et aménagé et transformé, avec l’aide d’une architecte d’intérieur locale, Marie-Pierre Durand. Au total, 20 emplois ont été créés, afin d’apporter à la clientèle un service sept jours sur sept, midi et soir, et un accès au bar toute la journée. « Nous travaillons dans l’esprit des grandes brasseries parisiennes, assure le fondateur. Des plats simples, issus de la tradition française, composés de produits régionaux frais et de qualité. Le service se veut rapide, efficace, et nous avons souhaité que chaque convive puisse se sentir à l’aise. » Continuer la lecture

L’anis de Flavigny

Parmi les plus célèbres ambassadeurs de la gourmandise française se trouve un minuscule bonbon d’un blanc immaculé, en forme d’oeuf : l’anis de Flavigny. Sa réputation est telle qu’il est entré dans la version française du Trivial Pursuit. ll existerait depuis 1591, la ville proche de Semur ayant alors adopté l’usage de l’offrir à ses hôtes de marque. De ce fait, cette minuscule friandise aurait l’honneur d’être le plus ancien produit commercial français. Le second, dans l’ordre chronologique est la chicorée Leroux qui, née en 1828, est récente par rapport à l’anis de Flavigny. l’histoire de Flavigny croise celle de Jules César qui y établit ses quartiers en 52 av. J.-C., à 4 km de la ville d’Alésia dont il fit le siège et où il vainquit Vercingétorix. Continuer la lecture