Archives par mot-clé : cours oenologie

Cépages des vins d’Alsace

cepages vins alsaceSi vous aimez les vins d’Alsace, voici une petite présentation des cépages qui attestent de la diversité de ce que l’on peut trouver dans cette région de France.

Le riesling
Reconnu comme l’un des meilleurs cépages du monde, le riesling donne des vins racés, très secs, qui lorsqu’ils sont jeunes se caractérisent par des arômes floraux. lls peuvent alors paraître très verts, ce qui incite de nombreux viticulteurs à laisser le surplus de sucre qu’on leur avait ajouté. Au bout de trois années ou davantage de vieillissement, le vin atteint son équilibre, possède des notes minérales, et son bouquet gagne en complexité. Le riesling alsacien est un vin destiné aux connaisseurs. Plus sec que son concurrent allemand, il accompagne parfaitement la choucroute. Il donne en outre des vins de vendange tardive, doux et de grande classe.

Le gewurztraminer
Ce cépage noble, reconnaissable à l’intensité de son bouquet, garantit, lorsqu’il est récolté tardivement, des vins puissamment structurés, à l’arôme extrêmement riche, qui ont alors une plénitude et une douceur merveilleuses, et présentent une palette aromatique étonnante de rose, d’épices et de fruits exotiques, parmi lesquels le litchi et la mangue se distinguent particulièrement. Ce vin s’accorde bien avec le foie gras, est parfait avec le fromage et accompagne souvent les desserts sucrés et épicés. Dans sa version plus simple, il ne tient pas toutes ses promesses.

Le pinot gris
Ce cépage que l’on appelait autrefois tokay d’Alsace, n’est rien d’autre que du bourgogne gris. Il fait partie des quatre cépages nobles et donne des vins opulents, très structurés, dans lesquels dominent souvent une note de miel et une note fumée. Son taux de sucre naturel augmente vite, c’est pourquoi on le récolte souvent tardivement. Il vieillit bien et on le sert, en Alsace, avec de la viande blanche ou du gibier.

Le muscat d’Alsace
Cette variante à petits grains du muscat est, en Alsace, contrairement au muscat du sud de la France, vinifié complètement à sec pour donner des vins pleins d’arôme. On a l’impression de déguster réellement des grains de muscat. En pratique, ce vin est aujourd’hui souvent relayé par le muscat ottonel, très léger et souvent consommé en apéritif.

Le pinot blanc
Le bourgogne blanc, que l’on appelle clevner en Alsace, et que l’on coupe souvent avec de l’auxerrois, du sylvaner et du chasselas pour obtenir l’edelzwicker, est agréable et sans complexité, c’est pourquoi il est adapté à la consommation courante ou accompagne des plats simples, comme la tarte à l’oignon ou la Flammekueche. ll est de moins bonne qualité que le bourgogne gris, mais a un rendement élevé. 38 % du pinot blanc alsacien sont destinés à l’élaboration du crémant d’Alsace.

Le sylvaner
Ce cépage, qui est très répandu et abondant en Allemagne, perd peu à peu du terrain en Alsace. Avec son expressivité réduite et son acidité élevée, le sylvaner donne des vins rafraîchissants aux arômes floraux et légèrement fruités, et au goût quelquefois acide. ll est rare qu’il ait un véritable caractère. Présent dans l’edelzwicker, il lui apporte de la fraîcheur.

Le pinot noir
Le seul raisin noir cultivé en Alsace donne souvent des vins rouges ou rosés clairs, au goût fruité, rappelant la cerise. Ces vins rouges sont souvent vieillis en fûts de chêne, ce qui leur confère plus de corps et de complexité. Le pinot donne rarement des vins puissants ou déclarés “vendanges tardives”.

Le chasselas, l’auxerrois blanc, etc.
Outre les cépages nommés ci-dessus, parmi lesquels les quatre premiers sont des cépages réputés nobles, on en cultive d’autres qui ont moins d’importance aujourd’hui. Le chasselas ou le gutedel jouent un rôle dans la composition de l’edelzwicker, dans laquelle entre également le knipperlé, un cépage rouge, quasiment disparu aujourd’hui, et uniquement utilisé pour le vin blanc. On emploie souvent l’auxerrois blanc, que l’on a souvent comparé au pinot blanc, mais qui est de qualité inférieure. On utilise davantage le chardonnay pour faire du crémant.

Le clevner de Heiligenstein
Cet ancien traminer, beaucoup moins aromatique, fut introduit dans la région de Heiligenstein, près de Barr, au début du XVIIIème siècle. De ses deux variantes, le savagnin blanc et le savagnin rosé, seul ce dernier a subsisté, mais il n’est pas apparenté au savagnin du Jura. En raison de sa structure convaincante et de son corps substantiel, on trouve toujours le traminer ã Heiligenstein et dans ses environs immédiats. On ne lui a accordé le statut AOC qu’en 1997.

Appellations et cépages des vins de Bourgogne

La Bourgogne est la région au monde où les hommes ont su le mieux développer la notion de terroir. Ici, plus qu’ailleurs, l’empirisme a, au fil des siècles, adapté les cépages à la diversité des sols et aux climats, de telle sorte que chaque village, chaque propriété, chaque parcelle, puisse produire un vin unique, inimitable. Ne parle-t-on pas d’ailleurs en Bourgogne de climat pour désigner un lieu-dit viticole produisant un vin particulier ? Mais cette diversité géographique ne serait rien sans le travail des hommes et en particulier des moines des abbayes de Cîteaux et de Cluny, qui furent les précurseurs de la grande aventure des vins de Bourgogne. La Bourgogne viticole, qui ne couvre qu’une toute petite partie de la Bourgogne historique, s’inscrit donc, de l’Auxerrois au Mâconnais, comme la trace séculaire d’une relation féconde entre nature et culture. Sa diversité, ce sont des vignes enchâssées comme des joyaux dans l’écrin des murs des clos, les hautes pentes bien peignées du vignoble des côtes, d’adorables villages aux clochers “bariolés de tuiles vernissées, des châteaux où l’austérité militaire se combine à l’opulence du décor, et des caves où le fruit du labeur des hommes mûrit dans le sein de la terre.

Les terroirs des vins de Bourgogne
Production: environ 1,5 million d’hl (180 millions de bouteilles) dans 5 régions de production qui sont le Chablisien, l’Auxerrois, le Tonnerrois et le Vézelien situés dans l’Yonne ; la côte de Nuits et les Hautes-Côtes de Nuits, entre Dijon et Corgoloin en Côte-d’0r; la côte de Beaune et les Hautes-Côtes de Beaune entre Beaune et Les Maranges à cheval sur la Côte-d’Or et la Saône-et-Loire ; la côte chalonnaise et le Mâconnais en Saône-et-Loire. Le vignoble est adossé aux dernières pentes orientales du Massif central et aux plateaux de Bourgogne et s’étend sur les côtes du jurassique. Son altitude oscille entre 350 et 80 m. Le climat y est semi-continental avec des influences océaniques. Les hivers sont froids, les étés tempérés et ensoleillés. Les précipitations les plus abondantes ont lieu au printemps.

Les cépages des vins de Bourgogne
La Bourgogne est d’une grande unité ampélographique avec deux cépages presque hégémoniques : le pinot noir pour les rouges, et le chardonnay pour les blancs. On trouve du Gamay, du sauvignon et des cépages anecdotiques comme le sacy, l’aligoté et le melon pour les blancs, ainsi que le césar pour les rouges et le pinot-beurot pour certains rosés. La mention du cépage qui accompagne l’appellation régionale est autorisée mais seul le nom de l’appellation doit figurer sur les étiquettes pour les AOC villages et premier cru.

Les appellations des vins de Bourgogne
La Bourgogne comprend quatre niveaux d’appellation : 23 appellations régionales : bourgogne, bourgogne-passetoutgrain, mâcon-villages, bourgogne-vézelay, etc. 44 appellations communales : beaune, Chablis, nuits-st-georges, st-romain, etc. 33 grands crus : Corton, musigny, montrachet, romanée-conti, clos-de-vougeot, clos-de-tart, etc. 570 climats classés en premiers crus : les Ruchottes, la Renarde, les Genevrières, les Caillerets, les Perrières, etc.

Cours d’oenologie à Paris

cours oenologie parisLa dégustation œnologique est tout un art, qui s’apprend, se perfectionne et surtout s’apprécie. Et pour vous aider dans cette démarche que de suivre un cours ou atelier œnologique. Sur Paris, vous avez la chance de pouvoir suivre un cours d’œnologie avec l’un des meilleurs au sein de son école, dans le 12ème arrondissement. Vous apprendrez de manière ludique et simple à apprendre à reconnaître et déguster un vin. Continuer la lecture

Cours d’oenologie à Marseille

cours oenologie marseilleSuivez un cours d’oenologie à Marseille, avec des professionnels qui vous guideront dans l’apprentissage de la dégustation œnologique. L’objectif est d’éduquer vos sens, la vue, l’odorat et le goût afin d’apprendre à lire les couleurs, les arômes et les goûts. Ce cours d’œnologie est idéal pour celui qui souhaite en savoir plus sur les vins, soit pour le plaisir, soit pour se constituer une cave. Ce cours dure environ 2h00 heures chaque samedi matin. De manière théorique, mais ludique, vous plongerez dans l’univers du vin Continuer la lecture