Sur le bout de la langue… de boeuf

Au XVIe siècle, Pantagruel, le héros de Rabelais, dans un festin composé de plus de 100 plats, avalait un peu de langue de bœuf fumée (entre un plat de testicules de veau et une longe de veau rôtie froide). C’est dire si l’on déguste ce mets depuis longtemps ! Et à raison, car ce morceau […]