Archives par mot-clé : santé

Mangez des pommes

Avec les bonnes résolutions de la nouvelle année, nul doute que vous avez inclus « mieux manger ». Alors pour ce faire, voici déjà un petit tuyau : mangez des pommes ! Le dicton anglais « one apple a day keeps the doctor away », où en français, une pomme par jour éloigne le docteur pour toujours. C’est donc connu que cela fait du bien. Voici donc deux versions de la pomme que nous vous proposons de mieux connaître et de dévorer sans modération : la reinette orange de Cox, et la Reine des reinettes. La reinette Orange de Cox est considérée comme la meilleure pomme de table anglaise. Malgré sa proche parenté avec la Ribston Pippin, variété introduite en France au 17ème siècle, la Cox tire son nom d’un brasseur retraité gui l’aurait cultivée aux environs de 1825. Selon l’horticulteur David Atkins, « elle est comme une fragile jeune fille anglaise qui ne peut être fécondée qu’avec des soins aimants, un lit chaud et un maniement doux ». Sa survie témoigne donc de l’habileté des producteurs britanniques. De taille moyenne et d’un diamètre de 5 à 8 cm, sa peau vert jaune est parsemée d’éclats rouges. Sa chair est ferme et très juteuse, et son arôme est souvent décrit comme « épicé ». Certains connaisseurs sont persuadés que les pommes ne devraient pas être récoltées en automne mais laissées sur les arbres jusqu’à l’hiver afin de permettre aux saveurs complexes de se développer. Le fruit conservé pour la vente tout au long de l’année perd cependant de sa singularité au fil du temps. Les pommes Orange de Cox donnent un délicieux jus, mais elles ne sont pas faites pour la cuisson.

Il est probable que la reine des reinettes ait vu le jour en Hollande ou a Hanovre. Selon le Dictionnaire de Pomologie (1873) d’André Leroy, son nom d’origine est dû a la fille d’un duc hanovrien ~ Louise von Mecklenburg-Strelitz – qui devint reine de Prusse en 1793. Il s’agirait de la même pomme que la Kroon Renet (reinette de la couronne), une variété hollandaise. Très jolie pomme ronde, sa peau lisse tachetée de rouge et d’orange, la reine des reinettes est récoltée tardivement, d’octobre a la fin novembre, mais peut être conservée jusqu’a Noël et au-delà. Délicieuse crue, elle est également idéale pour la cuisson : coupée en tranches ou en quartiers pour la tarte aux pommes, elle conserve bien sa forme. Le terme « reinette » est souvent utilisé sans discrimination, mais il existe des douzaines de reinettes qui lui sont apparentées, notamment la reinette du Mans, la reinette d’Orléans et la reinette du Canada. Bon nombre de ces pommes sont succulentes mais difficiles à trouver en dehors des jardins privés ou des localités où elles survivent.