Archives par mot-clé : meilleur chef

Helena Rizzo – Mani

helena rizzoVoici le portrait d’une jeune chef, Helena Rizzo, consacrée meilleure chef féminine au monde. C’est la première édition de ce prix qui récompense une femme en cuisine. A peine dans ses 30 ans, Helena Rizzo démontre un incroyable talent culinaire. Son restaurant Mani dans le quartier chic de la banlieue Jardim Paulistano de São Paulo marie ingrédients traditionnels brésiliens et philosophies culinaires employant une technique moderne. Les influences sont internationales, d’Espagne et d’Italie en particulier. Il en résulte une cuisine très excitante et accessible à la fois. Depuis le début de son parcours professionnel Rizzo a cherché à travailler avec des chefs qui ont partagé ses vastes perspectives culinaires. Parmi ses chefs, on retrouve Emmanuel Bassoleil , Luciano Boseggia et Neka Menna Barreto. Après un bref passage aux fourneaux de Na Mata Café de la ville, la jeune Rizzo a entrepris une grande tournée culinaire autour de l’Italie et de l’Espagne qui a abouti à Gerone au El Celler de Can Roca. C’est là qu’elle rencontre son futur mari, Daniel Redondo. Les deux ont ouvert Mani en 2006 et forment une paire redoutable. On retrouve en cuisine une harmonie dans le travail qui vient soutenir une cuisine fine et féminine. C’est aujourd’hui une réelle consécration pour Helena Rizzo avec l’obtention de ce premier prix du meilleur chef féminin. A découvrir.

Ignatus Chan – Iggy’s

ignatus chanIgnatus Chan fait un peu figure d’OVNI dans le monde culinaire, mais un OVNI bien identifié maintenant puisqu’il vient d’être nommé meilleur restaurant d’Asie, et qu’il truste la 26ème position du classement San Pellegrino des meilleurs restaurants au monde. Un OVNI, car Chan n’est pas un chef, mais un sommelier et restaurateur, et il a su à la fois puiser dans son génie et s’entourer de talents exceptionnels pour faire de son restaurant à Singapour, une référence de la gastronomie mondiale.

Ignatus Chan a commencé sa carrière en 1985 au Mandarin Oriental de Singapour qui lui offrit sa formation. Après celle-ci, il travailla au restaurant français de l’hôtel « La Fourchette », et ce goût de la cuisine française lui restera jusqu’à aujourd’hui, puisqu’Iggy’s offre une cuisine française, parfois fusionnée avec des goûts asiatiques, mais bien ancrés dans la culture hexagonale. Ignatus remporta ensuite un concours qui lui permit de partir en France et travailler dans les meilleurs restaurants et établissements en France, comme le Crillon. Il prit également cette opportunité pour visiter et travailler dans des vignobles dans le bordelais, le beaujolais et en bourgogne.

Après une éducation gastronomique faite en Europe, il reprit le terrain de l’Asie et de Singapour pour ouvrir un premier restaurant avec le chef Justin Quek – « Les Amis » – puis il ouvrit son propre restaurant – Iggy’s – qui fait maintenant partie de l’attractivité du Hilton de Singapour. Chan s’est entouré d’une équipe à la fois innovante, talentueuse, performante et aussi passionnée que lui pour accomplir une réussite gastronomique spectaculaire. Le chef est Anual Akmar – mieux connu sous l’appellation AK – qui définit avec Ignatus tous les plats. Le mariage des ingrédients et du vins se fait entre les deux, avec une réussite clairement affichée, puisque Iggy’s est maintenant depuis 4 ans dans la liste des 50 meilleurs restaurants du monde.

A découvrir : Iggy’s (http://www.iggys.com.sg/)

Portrait de chef: Elena Arzak

elena arzakPortrait de chef : Elena Arzak – meilleure chef 2012. Elena Arzak vient d’être nommée tout simplement la meilleure chef féminine au monde pour l’année 2012, et succède à Anne-Sophie Pic qui avait obtenu ce prestigieux titre en 2011. Elena a été plongée dans la cuisine très jeune, dès 11 ans, en devenant la quatrième génération à travailler au restaurant familial. Elle travaillait alors deux heures par jour, chaque jour pendant les vacances d’été, alors que sa grand-mère tenait la cuisine. Sa grand-mère était d’ailleurs une influence majeure, incitant chaque personne de sa famille à entrer en cuisine et découvrir. Le père d’Elena tomba dedans et devint des années plus tard le chef du restaurant. Elena Arzak est également tombée dedans, en suivant les pas et la tradition de la famille débutée en 1897. Son parcours commença par l’école à Lucerne, en Suisse, suivi d’étapes d’apprentissages avec les meilleurs. Notamment en 1989 au Gavroche à Londres, avec Albert Roux, puis à La Maison Trois Gros, au Lousi XV avec Alain Ducasse, au Restaurant avec Gagnaire, et enfin au El Bulli. Très beau parcours. Elena revient ensuite à la maison et devient Head Chef aux côté de son père. Depuis 10 ans, Elena Arzak s’est affirmée comme l’une des meilleures et s’est placée très régulièrement parmi les 10 meilleurs chefs au monde. Arzak est également à l’origine du mouvement culinaire Basque et fût le premier restaurant Basque a recevoir 3 étoiles Michelin. Depuis, c’est la région qui subie son influence, avec pas moins de 3 grands chefs dans la toute petite ville de Donostia San Sebastian. Sa créativité, innovation et talents méritaient donc d’être placé sur le piédestal de la cuisine international – et c’est chose faîte. Déjà dans les 10 meilleurs chefs du monde, Elena Arzak est maintenant la meilleure chef féminine au monde. En savoir plus : http://www.arzak.info